Justice : Plus de retrait, l’Afrique du Sud reste membre de la CPI

Justice :  Plus de retrait, l’Afrique du Sud reste membre de la CPI

Elle avait annoncé en octobre de l’année dernière son retrait de la Cour pénale internationale, CPI, l’Afrique du Sud vient de revenir sur sa décision.

Selon un communiqué de la CPI du 11 mars,  l’Afrique du Sud a décidé de révoquer, avec effet immédiat, son retrait du Statut de Rome.  « Cette décision a été notifiée au Secrétaire général, entant que dépositaire du Traité, le 7 mars 2017 », indique le communiqué.

Inscription ISJC

Une décision saluée par Sidiki Kaba, président des Etats partis membres du Statut de Rome de la Cour pénale internationale.

« Le Président de l’Assemblée des Etats Parties  se félicite de  cette importante  décision prise par le Gouvernement  sud-africain qui témoigne de son  engagement renouvelé en faveur des principes et valeurs défendus par le  Statut de Rome », a annoncé le président Kaba

« L’Afrique du Sud a  toujours  joué un rôle important dans la lutte contre  l’injustice et, j’en suis convaincu, continuera de le faire en tant qu’État Partie au Statut de Rome», a-t-il conclu.

En octobre 2016, l’Afrique du Sud a notifié officiellement la CPI de sa décision de se retirer du Statut de Rome. D’autres pays comme le Burundi, la Gambie ont aussi saisi la Cour pour leur retrait. De nombreux chefs d’Etat africains se méfient de la CPI l’accusant de servir d’instrument de néo-colonisation envers les Etats africains.

Evariste Murhula

 

 

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.