Joseph Amani, porte-parole des étudiants du Sud-Kivu : “Nous sommes prêts à aller aux élections le 23 décembre, pour se choisir un candidat capable de défendre nos intérêts”

Au regard de plusieurs informations parfois discordantes sur la tenue des élections le 23 décembre 2018, une bonne frange d’étudiants de la ville de Bukavu s’est informée à la source, Ceni.

Profitant du dernier passage à Bukavu du premier vice-président de la Ceni Norbert Katintima Bashengezi, les représentants des étudiants se sont enquis de l’évolution actuelle des préparatifs des élections en Rdc.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Nous avons entendu que le monsieur le président est ici, nous nous sommes dit qu’il est important de lui donner nos avis par rapport à ce processus électoral et nous dire où ils en sont avec les préparatifs. Lui montrer les différents projets que nous sommes entrain de mener pour ce processus électoral. surtout sensibiliser les étudiants à s’approprier le processus électoral, d’éviter les manipulations politiciennes et éviter le chao après les élections. Étant donné que nous représentons une couche de la jeunesse importante au niveau de la province et que nous ne pouvons pas croiser les bras quand aux élections”, a confié au journal Jambordc.info, le porte-parole provincial des étudiants, Joseph Amani Byamungu

Les étudiants, comme tous les congolais sont prêts à aller aux élections, si le président de la CENI confirme qu’il y aura les élections et qu’elles seront crédibles et transparente.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

“Nous comme la jeunesse congolaise, Nous sommes prêts à aller aux élections le 23 décembre, pour se choisir un candidat capable de défendre nos intérêts. Voter c’est délégué une personne pour défendre ses droits. Nous sommes contents car le président de la CENI nous a promis que les élections seront libres, transparentes et crédibles. Il affirme et confirme qu’il y aura les élections quoi qu’il arrive. Nous sommes prêts à accepter les résultats tel qu’ils se présenteront. Nous promettons qu’il n’y aura aucune agitation de la part des étudiants”, a indiqué Joseph Amani Byamungu.

Rachel Rugarabura

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.