Insécurité au Sud-Kivu : Un chef d’un des sous-villages de Fizi assassiné à son domicile par des bandits armés

Des hommes armés non autrement identifiés ont tiré à bout portant sur le chef du sous village de Sange, Monsieur Mongelwa Sadam. Ce dernier est décédé sur le champs à son domicile situé non loin de Sebele en secteur de Nganja dans le territoire de Fizi au Sud-Kivu ce vendredi 12 février 2021.

Le président de la société civile du milieu, Lubunga Waluchicwe qui nous livre la nouvelle renseigne que ces bandits armés ont fait incursion au domicile de la victime aux environs de 20 heures pendant qu’il dîner à table avec sa famille. Ceci avant de tirer sur lui, et sur place il a succomber de ses blessures graves.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ce dernier indique qu’à présent la cause réelle de cet assassinat n’est pas encore connue, neamoins, plusieurs sources soupçonnent les conflits familiaux d’être à la base de cet incident. Notre source plaide par ailleurs pour l’implication des autorités afin de juguler les cas d’insécurité devenus recurents dans leur contrée

Il sied de signaler que ce mode opératoire semble prendre son empleur dans la zone Fizi-Baraka ainsi que celle d’Uvira où les cas d’attaques attribués aux bandits armés ne cessent d’être notifiés. Plus d’un observateur estime que les conflits fonciers et familiaux, la justice populaire sont les principales causes de ces assassinats enregistrés dans cette partie de ces coins de la province du Sud-Kivu.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.