Insécurité à Panzi : La Police promet des solutions durables

Insécurité à Panzi : La Police promet des solutions durables

Une accalmie s’observe après les événements malheureux qui ont secoué le quartier Panzi et  une partie de Cahi, lundi 25 septembre  dernier. Dans une réunion tenue entre le commissaire provincial de la police et la société civile, le patron de la police promet des réponses favorables aux recommandations lui adressées par les représentants de la population.

Il s’agit de la multiplication des patrouilles, de l’installation des postes de la police, l’augmentation des effectifs dans les coins chauds, la permutation  des équipes  des policiers basés à Cahi et bien d’autres.

Inscription ISJC

La délégation de la Société civile du Sud-Kivu, conduite par Marie Migani, Vice-présidente du bureau de coordination, a insisté sur  la nécessité de la tenue d’un dialogue entre la population et la police en vue de renforcer la collaboration.

De son côté, le commissaire provincial de la Police, le général Louis Second Karawa, a rassuré à ses hôtes que les éléments de l’ordre commis  dans cet axe seront remplacés le plus tôt.

En rappel, alors que la population protestait contre la recrudescence de l’insécurité, les échauffourées ont éclaté entre la Police et les jeunes manifestants, conduisant à des pertes en vies humaines et à des dégâts matériels déplorables.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.