Idjwi : Le Mwami Ntambuka célèbre le 8e anniversaire du Muganuro

La population de la chefferie Ntambuka dans le territoire d’Idjwi  en province du Sud-Kivu a célébré, au tour du Mwami Roger Ntambuka Mihigo II, les cérémonies coutumières appelées Muganuro en Kihavu, samedi 25 février.

Venus en masse, les ressortissants Havu vivant à Bukavu et à Goma accompagnés des visiteurs se sont joints à leurs proches pour assister auxdites cérémonies de bénédiction de bétails et semences par le Mwami, chef de la chefferie de buhavu.

Inscription ISJC

Plusieurs personnalités ont prononcé leurs discours de la circonstance. Pour le représentant du gouvernement provincial et natif du terroir, cette cérémonie s’avère importante qui unit tous les Bahavu au tour de leur chef.

« C’est une occasion de prouver et démontrer notre cohésion et notre solidarité, l’unité de tous les bahavu, spécialement les Bany’idjwi. (…) Si nous voulons un véritable développement, ici chez nous, nous devons rester soudés. (…) de par son histoire, Idjwi est connu comme un oasis de paix », a dit le ministre provincial de l’EPSP, Isaac Buchekabirhi.

« La cérémonie d’aujourd’hui est aussi une occasion de communion de nous tous. (…) La présence massive de ce peuple constitue un message : les bany’idjwi aiment et ont besoin de leur Mwami à leur côté, organisant régulièrement des cérémonies de communion fraternelle », a renchéri le président de la mutualité des bahavu (Muha) vivant à Bukavu, Idée Bakulu pour qui, la présence régulièrement du Mwami Ntambuka au milieu de ses sujets serait un moyen de résolution de potentiels conflits au sein de la communauté havu d’Idjwi.

A l’issue des discours, les cérémonies de bénédiction proprement-dites des gros et petits bétails, des semences ont suivi.

En signe de communion, plusieurs invités et des habitants ont bu à la calebasse prévue pour cette fin.  Et pendant ce temps, des danses aux instruments musicaux traditionnels agrémentaient les cérémonies.

Selon des sources proches de la chefferie Ntambuka, la dernière cérémonie (Muganuro) a eu lieu en février 2011. Pour cause, l’insécurité qui a occasionné un départ massif des populations d’Idjwi dont les leaders et leur chef coutumier, Mwami Ntambuka Roger.

Patrick Kambale

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.