Sud Kivu : des habitants encouragés à s’enrôler là où ils habitent

Sud Kivu : des habitants encouragés à s’enrôler là où ils habitent

Quarante-trois jours après le lancement officiel du processus de la révision du fichier électoral au Sud-Kivu, la population de la ville de Bukavu se trouve surement entre deux courants de circulation à tel point qu’elle ne sait plus sur quel pied danser.

Au moment où certaines personnes quittent les territoires pour venir s’enrôler  en ville, on remarque d’autres qui  préparent des voyages enfin d’aller s’enrôler dans leur soit disant « milieu d’origine »

Inscription ISJC

« S’enrôler dans son milieu a des avantages parce que  là tu vas élire un candidat député ou à n’importe quel poste du milieu que tu maitrise bien »,  a martelé Nicolas Lubala Riziki, président provincial de la Nouvelle dynamique de la société civile (NDSCI), au Sud Kivu, lors d’une interview exclusive nous accordée ce lundi 23 janvier 2017.

Lubal ajoute en faisant allusion aux prescrits de la loi électorale  par rapport à l’enrôlement et identification des électeurs. « Chaque électeur doit se faire enrôler dans un milieu proche de là où il habite», a-t-il conclu

« Les gens ont le droit de s’enrôler où ils veulent mais ils doivent aussi savoir que plus les nombre d’électeur augmente dans un milieu, plus le nombre de sièges augmente aussi. Donc les gens qui vont s’enrôler dans leur village d’origine ont la chance de faire passer un député soit national ou provincial », a précisé Gaudens Maheshe Bisimwa, Secrétaire exécutif provincial de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) au Sud-Kivu, cité par Radio Maendeleo, une radio communautaire qui émet à partir de la ville de Bukavu.

Il est évident que les personnes quittent leurs territoires d’origine pour venir s’enrôler en ville pour avoir la carte d’électeur qui leur facilitera de traverser facilement les frontières pour se rendre dans des pays voisins.

Au sein de la population de Bukavu, les opinions restent partagées. Voudriez-vous vous enrôler à Bukavu pour traverser les frontières, ou aller s’enrôler dans les territoires pour vous permettre de voter un de vos frères du milieu. C’est une question de choix !

Eloge Muhindo

 

 

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.