Guerre du M23 : les forces-vives de Goma demandent aux autorités de déclarer le Nord-Kivu province sinistrée

Des organisations de la société civile du Nord-Kivu estiment que l’Etat congolais doit ” procéder à l’allègement fiscal en raison du drame humanitaire et sécuritaire que traversent les populations meurtries de l’Est. Ce message a été lancé ce vendredi 1er mars à Goma devant la presse.

Outre, ces organisations de la société civile, mouvements citoyens et groupes de pression ont appelé à la même occasion, les autorités à déclarer le Nord-Kivu province sinistrée.

“L’État doit procéder à l’allègement fiscal, décréter le Nord-Kivu province sinistrée, en raison du drame humanitaire et sécuritaire que traversent les populations meurtries de l’Est”, ont-ils demandé.

Moïse Hangi, membre du mouvement citoyen Lutte pour le changement, (LUCHA) invite les autorités à pouvoir se soucier de la situation très précaires qui se passe dans l’Est et de s’en préoccuper.

Une autre requête consiste à reconquérir les territoires sous occupations des rebelles du M23:

“Nous demandons tout de même aux autorités de pouvoir rétablir l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue de la République, en délogeant les terroristes du M23 de toutes les zones et toutes les agglomérations qu’ils occupent,” ont-ils conclu.

Rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.