Grands Lacs : La bonne puissance pour une démocratie authentique au cœur d’un atelier à Bukavu

Grands Lacs : La bonne puissance pour une démocratie authentique au cœur d’un atelier à Bukavu

Un atelier sur la bonne puissance pour une démocratie plus authentique au cœur de grands lacs africains s’est ouvert, mercredi 09 aout, à Bukavu en faveur des acteurs de la société civile issus des pays membres de la Région.

D’après Patrice Lwabaguma, coordonnateur de l’Institut pour la gouvernance et l’éducation civique et électorale (IGE), organisateur de l’activité, les pays de grands lacs possèdent des richesses qui ne profitent pas à leurs populations. C’est puisque, dit-il, il se remarque un défi majeur lié au maque d’homme conscient pouvant permettre aux nations de la Région de vivre les valeurs de la bonne puissance démocratique.

Inscription ISJC

« Nous avons organisé cet atelier puisqu’il y a vraiment un besoin au sein de la région de grands lacs. Nous avons des potentialités mais, le défi est qu’il nous manque la conscience au niveau de pouvoir mettre toutes les compétences que nous avons pour développer nos nations et pouvoir faire une répartition équitable des ressources que nous avons au niveau de la Région. […] au niveau de la RDC, il y a un problème d’homme ; c’est-à-dire manque d’homme conscient qui voit les autres en se voyant lui-même et qui voit lui-même en voyant les autres, l’ensemble pour essayer de mettre tout en œuvre pour changer afin que nous puissions avoir des nations, des populations qui vivent les valeurs de la bonne puissance démocratique au niveau de nos pays  », confié-t-il.

A travers cet atelier, l’IGE croit que l’apport de chaque participant s’avère indispensable pour que les activités prévues relèvent le défis en faveur de toute la population de la région.

«  (…) Ainsi donc, au tour de nous, nous avons pensé qu’il faut développer des activités de rapprochement qui nous aident à développer nos énergies qui vont être exploitées à travers les groupes d’entrainement à la bonne puissance dans la région de grands lacs pour mettre au profit les connaissances et les richesses pour relever les défis de la gouvernance au niveau de la Région pour que toute la population en profite », explique-t-il.

Présent aux aussises, le gouvernement provincial du Sud-Kivu a salué cette initiative qui « met l’accent sur la formation citoyenne des populations pour faire asseoir la démocratie ».

« Nous ne pouvons que soutenir cette initiative qui veut asseoire la démocratie puisque, on ne peut parler de la démocratie quand on ne met pas l’accent sur la formation citoyenne de nos populations en commençant par nous-mêmes. (…) Si l’on ne travaille pas sur l’éducation, sur l’être, on peut bien élaborer des textes et lois qui prônnent la démocratie mais l’on ne produira pas de bons résultats. C’est uniquement de cette façon qu’on peut parler de faire asseoire la démocratie (…) qui embarquera toutes les couches sociales  », a lâché la ministre provinciale chargée des relations avec la société civile, Agnès Sadiki Nyabisoki.

Cette activité qui se tient dans la salle de conférence de l’hôtel Délicia dans la commune d’Ibanda à Bukavu, regroupe des participants venus des pays des grands lacs dont le Burundi, le Rwanda et la République démocratique du Congo.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.