G7 : A l’heure qu’il est, le pouvoir est entre les mains de la population qui doit le confier à qui elle veut

G7 : A l’heure qu’il est, le pouvoir est entre les mains de la population qui doit le confier à qui elle veut

La date du 19 décembre 2016 qui correspond à la fin du deuxième et dernier mandat constitutionnel du Président Kabila  fait l’objet de diverses réactions de la part des acteurs politiques. C’est le cas du G7, une plate-forme de sept partis politiques de l’opposition, qui considère qu’en ce moment le pouvoir est entre les mains du peuple. Cette déclaration a été faite par Christopher Safari lors d’une interview exclusive qu’il a accordée à Jambordc.info ce mardi 20 décembre 2016.

« A l’heure qu’il est Monsieur Kabila a fini son mandat. C’est depuis hier le 19 décembre à minuit. Il n’a donc plus rien et ne peut rien non plus parce que le moment de son exercice est pratiquement terminé. Nous considérons à l’heure qu’il est que le pouvoir est entre les mains de la population qui doit le confier à qui il veut », a déclaré Christopher Safari, Vice-président du G7 au Sud Kivu et président fédéral de l’Alliance pour le renouveau du Congo, ARC.

Inscription ISJC

Vers 23 heures (heures locales) de ce lundi 19 décembre 2016, le Premier ministre, Samy Badibanga a publié son gouvernement de transition composé de 67membres. Il comprend trois vice-premiers ministres, 7ministres d’Etat, trente-quatre ministres et vingt-trois vices ministres. Ce gouvernement qui aura la charge « d’amener le peuple congolais vers les élections transparentes, démocratiques et apaisées », selon le discours du Chef de l’état du mois de novembre dernier.

Théophile Ombeni

 

 

 

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.