Forum sur la paix : Caddy Adzuba appelle les journalistes à pratiquer le journalisme de paix

Au cours de son exposé portant sur les médias et la prévention des conflits électoraux : défis à relever et rôle à jouer dans le processus électoral, Caddy Adzuba, journaliste à radio Okapi a rappelé aux journalistes qu’ils doivent être des acteurs de la paix dans le processus électoral.

Se confiant ainsi au micro de Jambordc.info, elle a demandé aux journalistes de pratiquer le journalisme de paix et être acteurs de résolution pacifique des conflits.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Il était juste question d’expliquer comment le journaliste peut jouer son rôle comme acteur de paix et acteur de résolution pacifique des conflits. Nombreux de nos collègues, nos camarades journalistes ne comprennent pas ce rôle-là de journalisme de paix. Le journalisme de paix est venu justement comme mode de transmission des informations justement pour pallier à ces carences là que nous avions avant de faire le journalisme traditionnel qui se limitait à un compte rendu des faits », rappelle-elle.

Comme tout n’est pas rose en journalisme, Caddy prévient que pendant le processus électoral c’est évident que le journaliste se retrouve devant de situations inattendues mais il doit être bien outillé et bien jouer son rôle de médiateur.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Nous savons bien que la période électorale est trop sensible, alors le journaliste sera très sensibilisé et sensible et nous savons très bien que le journaliste aura plusieurs problèmes, pressions, intimidations,… mais c’est au journaliste maintenant de s’outiller et d’avoir également en tête qu’il doit jouer ce rôle-là de médiateur. Jouer ce rôle de contribuer à la pacification et de contribuer à ce processus de paix », a-t-elle ainsi prévenu.

En dehors de tout cela, elle demande aux journalistes « d’aller plus loin, de creuser et d’essayer de jouer ce rôle-là de médiateur, ce rôle-là de pacificateur, ce rôle-là de contribuer à un processus de paix ».

Elle a fait son exposé au cours du forum sur la paix, la cohésion sociale et la prévention des conflits électoraux organisé par le Cadre provincial de plaidoyer du Sud Kivu. Il se tient au Centre régional de paix à Nguba et se clôture le jeudi 15 novembre.

Théophile Ombeni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.