CPI : Prononcé des pénalités dans l’affaire Jean-Pierre Bemba le 22 mars prochain

La Cour pénale internationale (CPI), par sa chambre de première instance VII, a fixé le prononcé des pénalités dans l’affaire qui oppose le Procureur contre Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido au 22 mars 2017 à 11h00 (heure locale de La Haye).

« La décision sera rendue lors d’une audience publique dans la salle d’audience I au siège de la Cour à La Haye (Pays-Bas). La Cour a ordonné aux personnes condamnées d’être présentes à l’audience », a indiqué un communiqué de la CPI paru ce week-end.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido avaient été déclarés coupables de plusieurs atteintes à l’administration de la justice, atteintes relatives aux faux témoignages livrés par des témoins de la Défense dans une autre affaire contre Jean-Pierre Bemba à la CPI.

 

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Le 19 octobre 2016, la Chambre de première instance VII avait décidé de leur mise en liberté conditionnelle  en attendant le prononcé des pénalités.

Jean-Pierre Bemba Gombo, reconnu coupable dans l’affaire principale, a été condamné à 18 ans de prison et reste détenu par la Cour jusqu’à ce jour.

Jean-Marie Mulume

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.