Coopération Belgique-RDC : Bruxelles oriente ses appuis aux ONG

Coopération Belgique-RDC : Bruxelles oriente ses appuis aux ONG

Le gouvernement belge vient de prendre position de coopérer directement avec les organisations humanitaires pour répondre aux besoins de la population congolaise. Dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, mercredi 10 janvier, Didier Reynders dévoile  un ensemble des mesures prises contre la RDC.

Ces mesures visant à suspendre des appuis dont l’intervention est directement liée aux autorités congolaises, ont été prises dans une importante réunion « à huis-clos avec la Commission des Relations extérieures » du Parlement belge.

Inscription ISJC

« Concrètement, il a été décidé de mettre fin à une série d’interventions qui devaient être mises en œuvre directement par les autorités congolaises. Cela concerne des interventions pour un montant total de 25 millions d’euros qui n’ont pas encore été signées ou qui ont déjà été temporairement suspendues », indique le communiqué.

Par cette mesure, l’ancienne puissance coloniale entend orienter sa coopération aux organisations non-gouvernementales et raffermir « sa solidarité à l’égard de la population congolaise et affectera, pour cette raison, les moyens libérés au profit de l’aide humanitaire et d’autres initiatives répondant aux besoins les plus pressants de la population ».

Les relations entre les deux pays sont devenues très critiques depuis la position défavorable de Kinshasa envers l’engagement de la Belgique pour obtenir l’alternance en République démocratique du Congo. Plusieurs observateurs estiment qu’à travers cette décision qui met « au piège les autorités congolaises », la situation ne fait que s’endurcir davantage.

Patrick Kambale

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.