CENI-504 jours : « Une confiscation du droit de vote », dit le G7

CENI-504 jours : « Une confiscation du droit de vote », dit le G7

La proposition du président de la CENI, Corneille Nangaa, de lui ajouter 504 jours après l’enrôlement du dernier électeur pour préparer les élections a suscité une hémorragie incurable au sein de la classe politique. Le  regroupement G7 sort de sa tanière et appelle le peuple à la barricade totale contre la demande de la Ceni.

Le G7 Sud-Kivu, une plate-forme qui soutient la candidature de Moise Katumbi à la présidentielle n’entend pas ce langage qui « tend à reporter les élections » contrairement aux dispositions de l’Accord de la Saint Sylvestre et de la Résolution 2348 du Conseil de l’ONU.

« Nous sommes très préoccupés par cette déclaration qui sonne comme un défi lancé au peuple congolais tant meurtri par la souffrance lui imposée par le Régime actuel et qui ressemble bien à une confiscation du droit de vote de tout un peuple, une déclaration effective de guerre contre la démocratie », lit-on dans un communiqué de presse conjointement signé par les représentants du G7 en province.

Ce regroupement accuse cette déclaration d’une stratégie visant à maintenir Joseph Kabila au pouvoir et fait appel à la mobilisation de toutes les forces politiques et sociales pour l’en empêcher.

« Le G7 appelle toutes les forces politiques et sociales acquises au changement et opposées au maintien de Joseph KABILA au pouvoir après son mandat déjà échu à s’unir et à refuser, à dire non à Corneille NANGA et à mobiliser la population de tous les quatre coins de la RDC pour barrer la route aux imposteurs de la MP et leurs alliés », indique ce document.

Pour le G7, le peuple congolais doit réclamer la tenue des élections et ne devra pas cautionner une nième bêtise voilée sous l’ombre de la CENI.

« Au peuple  congolais dans son ensemble à prendre conscience de la ruse utilisée par ses ennemies qui cherchent à perdurer sa souffrance en remettant sine die la tenue des élections au pays. Il invite également la population du Sud-Kivu, en particulier, et celle de la RDC, en général, à ne pas cautionner cette nième bêtise de la MP voilée sous l’ombre de la Commission Electorale Nationale Indépendante CENI et de se lever comme un seul homme pour revendiquer l’organisation des élections conformément à l’Accord de la Saint Sylvestre et à toutes les évocations du Conseil de Sécurité de l’ONU, de l’Union Européenne et de l’Organisation Internationale de la Francophonie », exhortent les signataires.

Cette plate-forme politique de l’opposition appelle la Communauté Internationale à accompagner le peuple congolais « à recouvrer sa dignité à travers la lutte contre les prédateurs de la démocratie chèrement acquise en RDC ».

Ce communiqué est conjointement signé par l’ARC, le MSR, le PDC, l’UNAFEC, l’UNADEF,…

Jean-Marie Mulume

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.