Bunyakiri : des maisons inondées et des ponts emportés à Hombo, après les pluies diluviennes du samedi à ce dimanche

Plus de 500 maisons d’habitation inondées et les ponts CHAMBUCHA et KASHASHA emportés, bilan provisoire des fortes pluies qui se sont abattues dans la nuit du samedi à ce dimanche 7 janvier 2024 à Hombo Sud, Nord et Est, entité située entre la province du Sud-Kivu et le Nord-Kivu.

Selon Socrate BIN SADIKI de la Radio tél communautaire de Walikale Amka (RTCWA HOMBO FM) qui signe la dépêche, ces pluies diluviennes ont provoqué des inondations et des dégâts matériels importants. Les quartiers les plus touchés par cette catastrophe sont Kagoma, Luhihi et Nyanga.

Inscription ISJC

Ces inondations ont touché également les routes rendant ainsi la circulation des citoyens difficile. Par ailleurs, ce confrère journaliste indique qu’aucune perte en vies humaines n’a été signalé. Par ailleurs, il signale qu’actuellement le débit de la rivière LUHOO et HOMBO a sensiblement augmenté.

Il faut dire que cette entité comprise entre le territoire de Kalehe au Sud-Kivu et Walikale au Nord-Kivu se trouve dans une situation d’enclavement sur le plan infrastructure routière.

La route nationale numéro 3 (RN 3) à partir de Miti dans le territoire de Kabare en passant par le Parc national de Kahuzi-Bienga- Bunyakiri jusqu’à Hombo est totalement délabrée depuis une décennie. Le tronçon Bulambika-Hombo, longue d’au moins 40 km est quasi-existant suite à son délabrement très avancé à ce jour.

Notons que Hombo est subdivisé en trois zones, dont Hombo Sud situé dans le groupement de Kalima, territoire de Kalehe au Sud-Kivu, pendant que Hombo Nord se trouve dans le groupement de Bakano, localité de d’Ibiro en territoire de Walikale au Nord-Kivu, et enfin Hombo Est est situé dans le groupement de Waloaluanda, localité de Luvungi, territoire de Walikale au Nord-Kivu.

Rédaction

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.