Bukavu : Les étudiants de l’ISTM exigent l’installation d’un guichet avec un compte en francs

Bukavu : Les étudiants de l’ISTM exigent l’installation d’un guichet avec un compte en francs

La tension était en ébullition à l’institut supérieur des techniques médicale (ISTM) de Bukavu samedi 17 février. Les étudiants exigent la mise sur pied d’un compte en francs congolais pour faire respecter la décision du ministère fixant le taux de paie des frais académiques au taux de 920 francs contre un dollar.

A l’instar de leurs camarades de l’ISDR, UOB, et de l’ISC qui ont manifesté précédemment pour exiger l’application de la circulaire fixant le taux de paye des frais académiques à 920 francs, les étudiants de l’ISTM ont jugé bon de barricader l’entrée principale de leur institution.

Ils réclament l’installation des guichets avec un compte en francs congolais pour y payer au taux de 920Fc pour un dollar. Ils exigent également l’organisation des élections  afin de se choisir un nouveau porte-parole des étudiants de l’ISTM.

Inscription ISJC

Alertée par les autorités académiques, la police congolaise s’y est rendue pour rétablir l’ordre en utilisant des gaz lacrymogène et des balles réelles. Dans ces échauffourées, un étudiant de la G1 nutrition à reçu une balle à la jambe faisant monté la colère de ses camarades.

Alors qu’ils transportaient  la victime à l’hôpital générale de référence de Bukavu pour les soins, les étudiants scandaient des chants hostiles aux policiers qui ont fini par les disperser.

A noter que la circulaire du ministre national de l’ESU a créé, dans plusieurs institutions supérieures et universitaires publiques du Sud-Kivu, une cacophonie à tel enseigne qu’un bras de fer oppose les enseignants aux étudiants. Toutefois, certaines institutions ont adhéré à cette mesure.

Don Patrick Z.MAKIRO

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.