Bukavu : Les amis d’Emmanuel Ramazani ont encore marché

Le Club des amis d’Emmanuel Shadary ont marché, une fois de plus, jeudi 06 septembre dans la ville de Bukavu, pour soutenir E. Ramazani Shadary, le candidat du FCC à la présidentielle de décembre prochain.

L’évènement fait parler de lui-même. Par des chants rythmés des fanfares, des drapeaux et banderoles en main, les marcheurs exaltent leur candidat. Des enfants perceptibles dans les rangs portent des banderoles sur lesquelles on peut lire les messages de soutien à Ramazani et de félicitation au Président de la République d’avoir porté son choix sur le candidat de la majorité présidentielle.

Inscription ISJC

Sur la scène, on découvre  les partis initiateurs de la marche. En tout cas, ce n’est pas l’opposition ni les mouvements citoyens mais les partis de la majorité présidentielle. C’est, en l’occurrence, le Parti du peuple pour la reconstruction et la Démocratie (PPRD), le Congrès national congolais (CNC), le Parti Réformateur (PR), on dirait une campagne électorale précoce dans la ville de Bukavu.

La marche n’a pas du tout rencontré l’assentiment de plusieurs observateurs. Ce qui fâche l’opinion publique, c’est la présence remarquable des enfants mineurs invités, sans doute,  « pour gonfler les rangs des partisans ».

Et pourtant, la constitution congolaise interdit dans son article 40 la participation des enfants des moins des 18 ans dans toute manifestation politique sur l’étendue de la République démocratique du Congo.

Du reste, ce sont des interrogations : « Tout le monde peut-il ainsi le faire ? Pourquoi la police de protection d’enfance reste-t-elle muette pendant que les enfants défilent au grand jour au milieu des militants politiques ? Pourquoi seule la majorité présidentielle marche ? Est-ce le moment de la campagne électorale ? »

Et pourtant, « nul n’est au-dessus de la loi », dit-on.

Destin BALUNGU

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.