Bukavu: Le prix du transport en commun vient d’être fixé à 700fc la course par la commission constituée des membres de la Société civile, Mairie, ACCO et experts du ministère de L’économie

Bukavu: Le prix du transport en commun vient d’être fixé à 700fc la course par la commission constituée des membres de la Société civile, Mairie, ACCO et experts du ministère de L’économie

Le prix de transport en commun est désormais fixé à Sept cent Francs co congolais (700fc). Cette décision ressort d’une réunion tenue ce vendredi 26 Novembre 2021 à la mairie de Bukavu par la commission composée des membres de la société civile, des mouvements citoyens, ACCO, Les experts du ministère de l’économie nationale ainsi que du service de transports et communication de la mairie de Bukavu.

Au sortir de cette réunion, le président de L’Association des Chauffeurs du Congo (ACCO) section du Sud-Kivu, Monsieur Kayeye Muhimuzi a fait savoir que sa structure voulait que la tarification garde le prix de 1000fc comme le voulaient les taximen des taxi voitures, mais n’étant pas le cas, ce denier invite les conducteurs à respecter le prix de 700fc par course fixé adopté par la commission.

Inscription ISJC

On a eu à échanger avec d’autres membres de la commission et comme les experts du ministère de l’économie nationale ont montré qu’en 2011, le litre du carburant était à 1530fc, on a alors conclu qu’il fallait ajouter les 40% sur la tarification de transport en commun côté taxi tout comme côté bus. C’est-à-dire que la course devient maintenant 700fc pour les taxis. Je demande aux chauffeurs de comprendre un peu la situation car c’est une décision collégiale adoptée par la commission“, a déclaré Kayeye Muhimuzi.

Le président de la société civile section de Bukavu Jackson Kalimba , salue cette décision fixant le prix de transport en commun à 700fc. Il plaide pour la mise en place des mesures d’accompagnement  cette mesure prise par la commission afin d’éviter la variation du prix quand et comme les conducteurs le veulent.

Nous comme société civile, c’est pour nous un sentiment de satisfaction de voir que nous avons trouvé le compromis sur cette question et nous voulons qu’il y ait des mesures d’accompagnement de cette décision dans l’arrêté du maire de la ville pour éviter le non-respect de cette décision par les conducteurs à des heures tardives et souvent quand il a plu“, a-t-il dit.

Kalimba profite de cette occasion Pour lancer un appel aux autorités afin de songer à la réhabilitation des routes de la ville de Bukavu qui sont en état de délabrement très avancé.

En rappel, il y a déjà dix ans, que le prix de transport en commun était à 50 fc pour les taxi voitures. Il passe désormais de 500 à 700fc par course.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.