Bukavu : Le Maire de la ville rejette les allégations contenues dans une pétition contre lui

Bukavu : Le Maire de la ville rejette les allégations contenues dans une pétition contre lui

Le maire de la ville de Bukavu, Philémon Yogolelo, a rejeté les allégations portées contre lui par quelques structures citoyennes et contenues dans une pétition signée ce 13 mars 2017.

Dans sa réaction, le Maire qui se dit informé de la pétition regrette la procédure qu’ont utilisée ses initiateurs. Il pense qu’il s’agirait plutôt d’une récupération politique et qu’à ce titre, il fallait avant tout rencontrer le concerné pour le bien de la Cité.

Inscription ISJC

« Je suis au courant de ces choses. Évidemment nous sommes en train de faire la politique et la bonne manière c’est d’approcher le concerné pour un entretien avec lui et c’est à l’issu qu’on peut tirer des conclusions. Je ne peux interdire aux citoyens de donner leurs opinions, mais que ça se fasse par ordre tout en respectant la personnalité de celui qu’on accuse », a dit Philémon Yogolelo, dans une intervieuw diffusée par nos confrères de la Radio Maendeleo.

Au sujet de la spoliation des domaines de l’Etat et de la profanation des cimetières de Bukavu, le Maire se lave les mains. Il précise que le domaine du fonds social dépend de la présidence de la République et quant au cimetière de la Ruzizi, il affirme ne pas avoir une main mise sur l’armée. Il exige des preuves attestant qu’il a été auteur de la vente.

« J’ai appris que c’est le Maire qui a vendu les domaines de l’Etat. Le domaine du fonds social est un service qui dépend de la présidence de la République. Pour le cimetière de Ruzizi, ça n’a pas commencé aujourd’hui, et j’en parle avec les gens capables de résoudre la question mais, il n’y a jamais eu la solution (…) je crois que le maire n’a pas une main mise sur l’armée. La moindre des choses serait d’annexer un document attestant l’octroi d’une parcelle par le maire » a-t-il conclu.

Pour rappel, cette réaction de Philémon Yogolelo est relative à la pétition initiée contre lui par certaines structures citoyennes telles la NDSCI, Lucha, Filimbi et le Réveil des indignés.

Jean-Marie Mulume

 

 

Inscription ISJC

Jambo1

Un commentaire sur “Bukavu : Le Maire de la ville rejette les allégations contenues dans une pétition contre lui

  1. Ping : JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.