Bukavu : la nuisance sonore a des conséquences néfastes sur la santé humaine

Les nuisances sonores dans la ville de Bukavu ont comme conséquences sur la santé humaine, les fatigues chroniques, l’insomnie et les troubles psychiques. C’est ce qu’affirme Henock Nacheya, psychologue de formation interviewé par un reporter de JamboFm ce jeudi 20 juin.

En effet, la pollution sonore dans la ville de Bukavu perturbe la quiétude des habitants. Ce phénomène fait, en silence, des victimes sans que des mesures prises par l’autorité pour y mettre fin ne soient appliquées.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Le constat fait par la rédaction centrale de JamboFm, fait état de plusieurs coins de la ville touchés. C’est notamment à la place de l’indépendance, à l’industrielle, au carrefour, à Nyawera, à Essence, marché Baba communément appelé Baba Chingazi, pour n’est citer que celà.

Dans ces coins, les boutiques de vente de musique appelées communément, éditions et les agents de marketing des agences de voyages dérangent plus d’un passant, qu’il soit malade ou pas.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Pour Henock Nacheya, psychologue de formation contacté par votre radio, indique que ces tapages ont certainement des conséquences sur la santé humaine.

Signalons que le Maire Zénon Karumba avait interdit dans l’une de ces décisions, la pollution sonore soit diurne ou nocturne. Malheureusement, la mesure est restée sans application par manque des mesures d’accompagnement regrette notre source

Henock Nacheya appelle donc l’autorité urbaine de mettre en place des mesures qui accompagnent sa décision afin qu’elle soit efficace.

Espérance Bisimwa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.