Bukavu: la NDSCI alerte les autorités sanitaires sur la montée des cas de rougeole dans la commune de Kadutu

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile (NDSCI) noyau communal de Kadutu alerte les autorités sanitaires sur la montée des cas de rougeole dans cette partie de la ville de Bukavu.

Dans une déclaration rendue publique le mercredi 18 janvier 2023, cette structure citoyenne sous le truchement de son président Patrick Munguakonkwa, Indique que la situation sanitaire est très critique dans la commune de kadutu suite à la montée des cas de rougeole constatés il ya plus de deux semaines dans les sept quartiers de cette commune.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Selon la NDSCI, plus de 200 cas de rougeole dont 5 décès sont déjà enregistrés dans différents centres de santé de cette municipalité. Les plus concernés sont des enfants de moins de 12 ans mais également des personnes adultes.

”Nous avons déjà enregistré plus de 5 cas de décès dans l’intervalle d’un mois. Le lundi 16 janvier 2023, trois enfants sont décédés. Au quartier Kajangu sur avenue Buhozi, Baraka Emmanuel de 3 ans et Maombi Bisimwa de 2 ans tous enfants de Monsieur Emmanuel Bisimwa et Gloria de 10 mois de l’avenue Cibera au quartier Nkafu qui est morte à la clinique universitaire de l’Université Officielle de Bukavu. Au mois de décembre passé, nous avons également enregistré deux morts dont un sur avenue Majengo et un autre sur avenue Cibera”, Explique le président de la NDSCI noyau communal de Kadutu.

Patrick Munguakonkwa ajoute que plusieurs autres cas sous traitement sont nombreux et cela dans tous les quartiers de la commune de kadutu.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Notre source appelle cependant, le gouvernement congolais à travers le ministère provincial de la santé du Sud-Kivu, à songer à une vaccination urgente et mettre sur pied des sites de prise en charge gratuite dans les sept quartiers de la commune mais également faire des tests dans des écoles pour limiter la propagation de cette maladie.

La NDSCI appelle par ailleurs, les parents à la vigilance en évitant l’automédication et conduire les enfants déjà atteints par cette maladie dans les structures sanitaires les plus proches.

Joseph Manegabe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.