Bukavu : La LUCHA lance la campagne « bye bye Kabila » au Sud Kivu

Bukavu : La LUCHA lance la campagne « bye bye Kabila » au Sud Kivu

Le mouvement citoyen Lutte pour le changement, LUCHA, a lancé ce jeudi1 décembre la campagne « bye bye Kabila ». A l’occasion, une déclaration a été lue à la presse par l’une de ses membres, Judith Maroy, appelant entre autre les congolais à se joindre massivement à cette action.

 « Le dernier mandat du président Kabila s’achève  le 19 décembre 2016 à minuit. Nous demandons à chaque citoyen de participer activement à de grandes manifestations pacifiques partout où il sera pour exiger le départ du désormais sénateur à vie ».

Dans cette déclaration, la LUCHA  appelle le peuple congolais à empêcher au Président Kabila de rester au pouvoir au-delà du 19 décembre.  Mais aussi à identifier des avoirs (maisons, commerces, concessions, capitaux) des « prédateurs de la démocratie » à travers les pays étrangers en vue de leur confiscation. La Lucha demande aussi à la communauté internationale  de dire de manière claire et directe qu’ils ne reconnaitront plus les institutions actuelles de la RDC après le 19 décembre 2016 à minuit.

Inscription ISJC

« La Lucha appelle les membres du gouvernement, de l’assemblée nationale, du sénat, des assemblées provinciales et des gouvernements provinciaux indépendamment de leurs obédiences politiques, à choisir dès aujourd’hui leur camp entre le peuple et Kabila. Ceux qui choisissent le camp du peuple doivent le déclarer publiquement et commencer à déposer leurs démissions avec effet le 19 décembre 2016 à minuit. Tous les autres seront considérés comme n’étant pas du côté du peuple et, à compter du 19 décembre 2016, ils en assumeront toutes les conséquences sans possibilités de repentance, y compris en ce qui concerne leur biens et avoirs ».

Certains militants de la Lucha ont pris part à cette activité qui a eu lieu dans la ville de Bukavu au Sud Kivu.

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.