Bukavu : La concession de la clinique universitaire de l’UOB menacée par les particuliers

Bukavu : La concession de la clinique universitaire de l’UOB menacée par les particuliers

Au Sud-Kivu, malgré des nombreuses mesures de démolition des constructions anarchiques, certains particuliers construisent des maisons commerciales sur l’emprise de quelques artères principales. D’autres tentent de construire des maisons sur des cimetières désaffectés et sur l’aire de jeu des terrains de football de certains quartiers. Le constat le plus récent, est celui de la dépossession de la concession de la clinique universitaire de l’UOB. Opportunité pour la société civile sous-noyau de Nkafu de s’indigner contre cette situation qui donne une mauvaise image de la ville et demander l’implication des élus pour mettre fin à cette situation.

A en croire Julien Namegabe, président de la société civile sous-noyau de Nkafu, c’est depuis 2016 que sa structure citoyenne observe des chantiers en cours, des dépôts, des étalages des certaines marchandises comme les matériaux de construction, les divers et même des enclos de certains particuliers dans la concession de l’UOB vers la clinique universitaire non loin du sous commissariat de la police au Beach Muhanzi sur la route nationale numéro 2.

Inscription ISJC

« Étant une structure citoyenne, soucieuse du respect et de la protection des biens publics et particulièrement les milieux éducatifs ; la société civile sous noyau de Nkafu s’inquiète que  certains spoliateurs y installent de marchés pirates et y perçoivent de taxes », regrette-t-il.

Eu égard de cette pratique observée sur cette concession, la société civile de Nkafu demande l’implication des organes habiletés ainsi que les députés provinciaux nouvellement élus pour la protection de ce patrimoine national.

Rachel Rugarabura, JRI

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

3 commentaires sur “Bukavu : La concession de la clinique universitaire de l’UOB menacée par les particuliers

  1. DES PERSONNES QU’IL FAUT, A LA PLACE QU’IL FAUT. CE N’EST PAS A LA SOCIETE CIVILE NKAFU DE DEMANDER AUX ORGANES HABILETES DE TROUVER UNE SOLUTION, ALORS QUE CE SONT LES MEMES ORGANES QUI ENGENDRENT CE PROBLEME. AUCUN SPOLIATEUR N’EST DEMUNI D’AUTORISATION DE BATIR DUMENT DELIVREE PAR LE SERVICE HABILETE, SI NON, LES POLICIERS D’ASSENISSEMENT L’ARRETERAIENT. EN QUOI PAREILLES CONSTRUCTIONS SONT-ELLES ANARCHIQUES? C’EST PLUTOT LES ORGANES INTERPELLES QUI SONT ANIMES PAR DES ANARCHISTES. IL FAUT ATTAQUER LE PROBLEME SUR BASE DES CAUSES ET NON DES EFFETS, ET C’EST LE DEVOIR DE LA SOCIETE CIVILE, ENTANT QUE GROUPE DE PRESSION, DE CHASSER LES AUTORITES ANARCHISTES DE LEUR CABINETS AU PROFIT DES PERSONNES INTEGRES QUI SAUVERONT NOTRE PROVINCE. LE BUT PREMIER DE TOUT GROUPE DE PRESSION ETANT D’INFLUENCER LA POLITIQUE GOUVERNEMENTALE VERS LA SATISFACTION DE LA DEMANDE DE SA COMMUNAUTE POLITIQUE, LA SOCIETE CIVILE DOIT BIEN JOUER SON ROLE ET CESSER D’ETRE ENTRE “SERVIR LE PEUPLE” ET RECHERCHER DES POSTES POLITIQUES.

  2. JE NE PARTAGE PAS L’AVIS DE BRIGITTE DU 30/4/019. QUI EST PLUS FORT ENTRE L’UOB ET LES ANARCHISTES QUI VENDENT SON DOMAINE ILLEGALEMENT AUX PARTICULIERS? C’EST L’UOB, MAIS ELLE S’IGNORE LAISSANT CROIRE QUE SES AUTORITES ACCADEMIQUES SONT COMPLICES DES ANARCHISTES. LA JEUNESSE ESTUDIANTINE EST NON SEULEMENT LE FER DE LANCE DE LA LIBERATION DE NOTRE PEUPLE OPPRIME, MAIS AUSSI LA LUMIERE SUR LA VOIE OBSCURE DE SA REVOLUTION. COMBIEN DES JEUNES REGORGE L’UOB? NE SONT-ILS PAS CAPABLES DE PRENDRE UNE ACTION LEGALE ET LA SOUTENIR AVEC UNE SERIE DES MARCHES ET ACTIONS CITOYENNES PACIFIQUES POUR METTRE FIN A CETTE ANARCHIE ET DEMOLIR TOUTES CES MAISONS CONSTRUITES ILLICITEMENT DANS LE DOMAINE UNIVERSITAIRE, ET CHASSER EXEMPLAIREMENT DES CABINETS TOUTES CES AUTORITES QUI CAUSENT CE DESORDRE PARTOUT DANS LA PROVINCE POUR S’ENRICHIR AU DETRIMENT DU PEUPLE? SI LES MOINS INSTRUITS ONT PU OPPOSER LE CHEF DE L’ETAT CONTRE CETTE PRATIQUE A MBOBERO, QU’ONT FAIT LES LICENCIES EN DROIT DE L’UOB? CONNAIS-TOI TOI-MEME ET… DIT-ON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.