Bukavu: embouteillage à la suite de la réhabilitation du tronçon Place de l’Indépendance-hôpital général (papier d’angle)

C’est devenu un calvaire pour les habitants de Bukavu plus particulièrement ceux de la commune de Bagira. Il n’est pas facile de se frayer un passage aux heures de pointe sur le tronçon routier Place de l’Indépendance-hôpital général, en pleine réhabilitation.

Pendant que les gros engins y effectuent des travaux, il s’observe un embouteillage monstre sur cette voie. Chaque matin par exemple, ces engins affectés aux travaux quadrillent les périmètres, perturbant ainsi la circulation routière dans cette partie de Bukavu, où tout se  passe dans une agitation. Klaxons des véhicules et des motos d’une part, cris des policiers, piétons et des passagers de l’autre.

Inscription ISJC

Les usagers de cette voie publique se plaignent que ces engins des travaux obstruent ce tronçon d’importance économique et des embouteillages durent plusieurs heures rendant la journée délétère. Les usagers de cette route ne savent plus quelle route prendre, quand on sait que les routes secondaires sont quasi inexistantes et impraticables.

Il faut dire que les embouteillages sont légions dans les rues de Bukavu surtout à des heures de pointe. A certains carrefours, c’est presque tous les jours qu’il y a des bouchons. Plusieurs facteurs occasionnent ces embouteillages récurrents notamment le mauvais stationnement des véhicules et motos, l’impraticabilité de la route, l’augmentation du charroie automobile, l’exiguïté de la route, l’absence d’une bonne régulation de la circulation routière.

Il y a de quoi interpellé l’autorité compétente à prendre à bras le corps cette situation afin de voir comment réduire la fréquence des embouteillages sur les artères principales de Bukavu.

Juliette Fazili et Hélène Bumandec

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.