Bukavu : Des services illégaux aux ports lacustres se rebellent contre l’autorité compétente

Les armateurs du lac Kivu dénoncent la recrudescence et la reprise avec force des tracasseries administratives aux ports du lac Kivu à Bukavu où, selon eux, il y a 23 services légaux et illégaux qui exigent des sommes d’argent aux passagers pour Goma et  d’autres entités de la province notamment vers Idjwi.

Prudent Mpama, secrétaire exécutif de l’Association des armateurs du lac Kivu (ASALAC), précise qu’il y a la multiplicité des services qui ne sont pas habilités à œuvrer dans les ports.

Le 18 octobre dernier, le vice-gouverneur, Hilaire Kasusa Kikobya avait visité les  postes frontières, après la dénonciation de tous ces services qui tracassent les opérateurs économiques et  les passagers.

Sur place, les ordres avaient  été donnés pour que seuls les services  habilités  œuvrent à ces endroits conformément au décret-loi du gouverneur de province de 2002, mais curieusement tous ces services avaient repris les actions aux ports du lac Kivu.

Abel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.