Bukavu : Des habitants s’indignent de la hausse des prix des denrées alimentaires sur les marchés

Bukavu : Des habitants s’indignent de la hausse des prix des denrées alimentaires sur les marchés

La population de Bukavu décrie la hausse du prix des denrées alimentaires sur différents marchés de la ville. Ceci à un mois de la commémoration des festivités de fin d’année. Certains pensent que cette situation s’expliquerait par la crise économique et le taux de change qui demeurent instables actuellement en RDC.

Au cours d’une descente effectuée sur certains marchés de la ville de Bukavu ce mardi 08 Novembre, certaines vendeuses se disent ne pas comprendre pourquoi cette nouvelle hausse des denrées alimentaires, en énumérant les prix actuels des produits alimentaires, ce qui paraît contraire que dans l’ancien temps.

Inscription ISJC

« Aujourd’hui la mesure de ½ litres d’huile qui s’achetait au paravent à 5000fc, s’achète à 7000fc, une mesure de haricots était à 3500 FC voire 3000fc mais aujourd’hui se négocie à 5000fc, une mesure de farine de manioc est passée de 800 FC à 1500 Fc, une mesure d’arachide qui s’achetait à 4000fc s’achète aujourd’hui à 5000fc, (…) on ne comprend pas pourquoi cette hausse du prix », renseigne Espérance Kamundala, vendeuse au marché de Nyawera.

Tout en déplorant cette situation qui déstabilise le panier de la ménagère, Espérance Kamundala souhaite voir les autorités et les grands commerçants s’impliquer pour trouver une solution adéquate à ce problème et permettre aux habitants de célébrer les festivités de fin d’année en toute beauté.

« Je demande aux autorités de chercher une solution à ce problème car c’est grave pour la population qui vit dans une grande crise économique actuellement et aux commerçants de comprendre qu’il n’est pas le moment de faire rehausser le prix des denrées alimentaires vu la crise économique », a-t-elle ajouté.

Il reste déplorable que cette instabilité du prix des denrées alimentaires se passe sous l’œil impuissant des autorités sensées d’y apporter des solutions et ce, au détriment du consommateur.

 

Gabriel ACIRHUSHOKOLIRE et Vanessa CIMWEMWESA, Étudiants à IFSCI

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.