Bukavu : Clôture de la formation des 25 magistrats sur le droit international humanitaire

Bukavu : Clôture de la formation des 25 magistrats sur le droit international humanitaire

La formation sur le droit international humanitaire (DIH) organisée par le Comité international de la croix-rouge (CICR) à l’intention des magistrats s’est clôturée dans la soirée de ce mercredi 19 avril à Bukavu.

Julie Schneider, responsable de la communication au CICR Bukavu, s’est dit satisfaite des échanges fructueux durant cette formation et a rappelé aux magistrats qu’ils sont, dès lors, impliqués dans la répression des violations de DIH en RDCongo.

Inscription ISJC

« Durant 3 jours, vous avez pu approfondir vos connaissances en DIH à travers des présentations et surtout des échanges qui se sont révélés fructueux. En votre qualité des magistrats, gardiens du droit, vous êtes étroitement impliqués dans le processus de mise en œuvre national de traités de droit international humanitaire en RDC et spécialement, en ce qui concerne l’obligation des Etats de réprimer les violations de DIH. Vous avez montré l’intérêt que porte la RDC au respect du DIH. Merci pour votre participation et vos échanges », s’est-elle exprimée.

Le vice-gouverneur du Sud-Kivu, Gabriel Kalonda Mbulu, venu clôturer ces travaux, a insisté sur les résultats de cet atelier que les magistrats sont appelés à appliquer lorsqu’ils sont confrontés à des questions de droit international humanitaire. Selon lui, quel que soit l’âge ou le niveau d’instruction, l’on doit toujours apprendre.

« Je suis heureux de ce que vous avez suivi une formation en DIH et je ne doute pas un seul instant que vous en avez profité et avez trouvé un plus dans vos connaissances en matière du DIH. Cet atelier aura produit des résultats mais, c’est vous qui devez les appliquer. C’est-à-dire lorsque vous êtes confrontés à des questions des DIH, si vous vous souvenez de ce que vous avez suivi ici, vous réaliserez que vous avez pu retenir quelque chose. On apprend toujours, on apprend à tous les âges et on apprend quel que soit le degré de son niveau d’instruction », a-t-il conclut.

Notons que ces magistrats étaient venus des parquets et des juridictions civiles et militaires des provinces du Nord et Sud-Kivu ainsi que du Haut-Katanga.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.