Bukavu : La société civile de Bagira complimente la société Bralima pour certains travaux réalisés dans sa commune

Après la campagne dite “Boycottons la Bralima” lancée par une structure citoyenne de la place suite à la pollution de l’environnement ; la société civile noyau communal de Bagira salue et soutient les initiatives qu’entreprend cette société brassicole et dit non à cette pétition qu’elle juge d’égoïsme et impopulaire. Cette structure l’a fait savoir lors d’une marche pacifique organisée ce jeudi 16 mai 2019, où elle dit soutenir les projets déjà lancés et d’autres qui sont en cours sous l’initiative et le sponsor de  la société Bralima au profit de toute la population du sud Kivu, spécialement celle de Bagira.

Avec des calicots contenants des messages d’encouragement et de soutiens, cette structure citoyenne a réuni tous ses dix sous-noyau et d’autre mouvements qui œuvrent dans sa commune pour  interpeller les grandes sociétés implantées à Bagira de participer dans le développement de cette commune. A cette même occasion ils ont félicité et encouragé la Bralima qui a déjà lancé certains travaux de la réhabilitation de certaines place aussi décourager ceux qui veulent déstabiliser ces dites société.

«Nous encourageons la Bralima pour les travaux qu’elle a déjà entrepris pour le bien de notre commune. Elle contribue aux développements de notre entité. Notre démarche gagnant-gagnant et du respect de norme a déjà produit des fruits. La Bralima a commencé à réhabiliter la salle venus longtemps délaissée par l’état. Le centre de sante Uhaki a été équipé par cette société, la construction de pont,… », explique Gentil Kulimushi président de la société civile de Bagira.

Ce dernier souligne que la commune de Bagira fait face à des multiples défis sur le plan socioéconomique, ce qui freine son développement. Il pense qu’avec le concours de ces sociétés implantées dans la commune de Bagira, elle peut faire face à tous ces défis.

Rachel Rugarabura, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.