Walungu : 36 corps des réfugiés burundais inhumés à Kamanyola

Walungu : 36 corps des réfugiés burundais inhumés à Kamanyola

Les corps des trente-six réfugiés burundais ont été enterrés ce dimanche 17 septembre à Kamanyola dans le territoire de Walungu en province du Sud-Kivu.

Ces 36 émigrés burundais qui ont perdu la vie vendredi 15 septembre, dans les affrontements  avec les éléments des Forces armées de la RDCongo, ont été enterrés au cimetière de Kamanyola en présence des autorités locales, de la Monusco, du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR)

Inscription ISJC

Des sources locales citées par radio Maendeleo affirment qu’au soir du vendredi 15 septembre, des réfugiés burundais en majorité adeptes d’une secte religieuse EZEBIA, sont venus menacer le cachot de l’ANR où étaient incarcérés 4 jeunes burundais arrêtés avec des armes blanches par les FARDC en patrouille au cours de la semaine.

Ces réfugiés auraient ravi une arme à un militaire congolais et tirer directement sur lui pendant que d’autres jetaient des pierres sur les FARDC qui, débordées par le fait, ont fini par tirer sur les manifestants à balles réelles.

Présent aux obsèques, les autorités locales ainsi que les représentants des réfugiés ont fortement condamné cet acte « dû à l’incompréhension » entre les protagonistes.

Ces réfugiés burundais sont arrivés à Kamanyola depuis 2015 fuyant la crise qu’a connue le Burundi, une crise liée à la représentation du président Nkurunzinza au pouvoir.

Patrick Kambale

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.