Uvira/ manifestation contre l’agression rwandaise : les forces vives de la ville exigent la fermeture des frontières de la RDC entre le Rwanda

Les forces vives de la ville d’Uvira au Sud-Kivu ont manifesté ce mardi 20 février pour protester contre la guerre dans le Nord-Kivu.

Les composantes de la société civile, les organisations de jeunes et les mouvements citoyens de cette ville ont marché à partir de la Place monument jusqu’à la mairie d’Uvira, point de chute de la manifestation.

Ils ont lu et remis un mémorandum aux autorités de la ville. Dans ce document, ces forces vives condamnent le silence et la « complicité » de la communauté internationale face à l’agression de l’armée rwandaise via le mouvement rebelle M23 et les tueries en cours dans les provinces du Kivu.

Ils exigent cependant, la fermeture des frontières de la RDC avec le Rwanda, mais aussi la rupture des relations diplomatiques entre la RDC et certains pays occidentaux qui appuient les territoires du M23 à travers le pouvoir de Kigali.

Les manifestants recommandent en outre l’application de la loi relative à la réserve d’armée pour la défense de la nation.

Disons que cette marche pacifique a été encadrée par la Police nationale congolaise, et aucun incident n’a été signalé, nous a affirmé Kelvin Bwinja l’un des manifestants et coordinateur de la société civile des compatriotes Congolais (SOCICO-RDC) à Uvira.

La manifestation n’a pas perturbé la circulation, encore moins les activités socio-économiques, poursuit la même source.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.