Sud-Kivu : Sajecek dresse un tableau sombre de la situation sécuritaire,19 meutres, 31 cas d’enlèvements et 44 maisons attaquées

La province du Sud-Kivu de nouveau épinglée dans le rapport mensuel de novembre 2018 de la synergie des associations des jeunes pour l’éducation civique et électorale et la promotion des droits de l’homme,SAJECEK.

Selon ce rapport publié hier lundi 08 octobre dans le bulletin surprise N°057 de Septembre 2018 dont le journal Jambordc.info a obtenu une copie, 19 meurtres ont été perpétrés sur l’ensemble de la province, 44 attaques des maisons. Ledit rapport épingle également plus de 31 cas d’enlèvements au cours du même mois. Une fois encore, la ville de Bukavu est sur le podium des tueries et attaques des domiciles. Le territoire d’Uvira a enregistré 16 enlèvements des personnes. Sur ce point, Uvira tient la tête de peloton si l’on en croit le rapport de Sajecek.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

En un mot comme en mille, Sajecek s’étonne du relâchement de ceux qui ont dans leurs attributions la sécurité des personnes et des biens au regard de la détérioration de la situation sécuritaire en province.

Aucune réaction officielle, du moins pour l’instant. Le journal Jambordc.info se fera le devoir de tirer les vers du nez des autorités quant à ce afin d’obtenir des solutions idoines aux violations répétées des droits de l’homme.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ndabelnzéem

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.