Sud-Kivu: les réseaux sociaux, une opportunité pour la lutte contre les VSBG

Le numérique prend de l’ampleur actuellement et les réseaux sociaux sont continuellement utilisés par différentes catégories des personnes. Le message y circule plus vite que sur les médias traditionnels.

Ce canal, est utilisé pour nuire, pour plaider et même pour sensibiliser. Dans cette dernière hypothèse, plusieurs organisations féminines utilisent les réseaux sociaux pour faire passer leurs messages de lutte contre les VSBG et sur le changement de comportement de la communauté.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Nous vous souhaitons une excellente condition d’écoute en suivant l’audio en bas de la photo.

 

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Natasha Balegamire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.