Sud-kivu: Les pétroliers appelés au respect de l’arrêté ministériel fixant le prix du carburant

Le président de comité des pétroliers exerçant en province du Sud-Kivu Cubagala Cinja, appele ses collegues pétroliers à s’approprier l’arrêté ministériel qui fixe le prix du carburant dans la zone Est de la République Démocratique du Congo. Appel lancé au cours d’un entretien avec jambordc.info ce vendredi 30 juillet 2021.

A en croire Monsieur Cubagala Cinja, Cet arrêté est une réponse à leur révendication qui consistait à modifier les prix des leurs articles en cette période de la pandémie à corona virus.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Le ministre national de l’économie Jean-Marie Kalumba Yuma, a fixé
les prix du carburants dans la zone Est du pays et sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo,
dans un arrêté ministériel No 002/CAB/MIN/ECONAT/JKY/MSM/2021 du 24 juillet 2021.

Dans cette arrêté, le prix du litre d’essence est fixé à 1880 FC, le gasoil à 1900 FC et celui du pétrole à 1.550FC, dans la zone Nord (les villes de Mbandaka, Kisangani, Aketi, Bumba, et le territoire d’Akula.)

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Dans la zone sud (le haut Katanga, le haut lomami, kasaï central Kasaï, occidentale , Lualaba, Sankuru et Tanganyika) où le prix du litre d’essence est fixé à 2100 FC, celui du pétrole à 1870 FC et pour le gasoil 2260 FC.

Dans la zone Est ( Sud-kivu, Nord-Kivu, Ituri, Maniema, Tshopo, haut uélé, Bas uélé, kalemie et Moba), Le prix du litre d’essence passe de 1950 FC à 2150 FC, celui du pétrole passe de 1630 FC à 1860 FC et le gasoil de 1970F C à 2110 FC.

Anisi, dans la zone Ouest ( ville de Kinshasa, les provinces de l’Equateur, Kongo central,Maindombe, kwilu, Mongala, Sud- ubangi, Nord-ubangi et Tshuapa) où le prix du litre d’essence est fixé à 1995 FC, pour le pétrole Un litre est fixé à 1430 FC et le gasoil 1985 FC.

Plus d’un observateur pense que cette la hausse de prix du carburant risque d’impacter négativement sur le prix de transport en commun.

En rappel, Cet arrêté ministériel signé par le ministre de l’économie nationale est en vigueur depuis ce mercredi 28 juillet 2021.

Philémon Mutula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.