Sud-Kivu: BADI veut redonner à Bukavu l’image d’une ville propre

Sud-Kivu: BADI veut redonner à Bukavu l’image d’une ville propre

Sans aucune ambition politique, BADI, une association ayant son siège social a Bagira, œuvre dans plusieurs domaines notamment l’éducation, l’environnement,…

C’est dans cet aspect d’environnement qu’il se lance a construire les rues dans la commune de Bagira.

Inscription ISJC

Après avoir mis un accent particulier dans l’éducation en payant les frais scolaires de quelques élèves vulnérables chaque année, cette association commence un deuxième projet de réparation des routes dans la commune où loge leur bureau.

“Nous avons vu que les autorités ont croisé les bras et dans l’éducation, et dans la santé,… Nous avons commencé par l’éducation en payant les frais scolaires aux enfants, non seulement de Bagira mais de partout à Bukavu. Ces enfants sont issus des familles congolaises qui manquent de moyens…
Après, nous nous sommes rendus compte que notre commune est entrain de devenir la plus en plus sale par manque de suivi, de bons dirigeants,… C’est comme ça que nous avons lancé des cotisations pour voir comment recouvrir cette ancienne image de notre commune. Nous commençons par ce tronçon de la commune au quartier C”, a dit Flavien Mutabesha Carangabo, coordonnateur de cette association.

Avec le souci, et la vision de redonner a Bukavu son image d’une ville propre, cette association pense aller même dans les autres communes avec cette initiative de réparation.

“Nous ne devrons plus attendre. Il est temps de se prendre en charge et voir en quoi nous pouvons être utile pour notre pays. Pensons à nos enfants qui souffrent, pensons à nous même qui respirons un mauvais air par manque d’un environnement sain… Nous sommes prêts à aller partout à Bukavu avec cette initiative si les moyens nous le permettront bien sûr”, a ajouté Flavien Mutabesha Carangabo

Cette association, organise des salongo chaque samedi dans de différents quartiers de la commune de Bagira. Une bonne initiative à encourager par chaque citoyen congolais.

Rachel Rugarabura

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.