Sud-Kivu: 16% de la population de la Province sous insécurité alimentaire, le conseil des Nations-Unies alerte le gouvernement congolais

Sud-Kivu: 16% de la population de la Province sous insécurité alimentaire, le conseil des Nations-Unies alerte le gouvernement congolais

Le conseil de sécurité des Nations-Unies en République Démocratique du Congo (RDC) alerte le gouvernement congolais sur le taux d’insécurité alimentaire qui galope chaque jour dans la province du Sud-Kivu.

Cette alerte est de Bruno Lemarquis représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations-Unies en RDC lors d’un point de presse qu’il a animé au quartier général de la Monusco situé à Muhumba ce vendredi 16 septembre 2022.

Inscription ISJC

Bruno renseigne qu’il a déjà réalisé l’entretien avec les autorités provinciales et toutes les couches de la société civile pour les inviter à s’investir afin de trouver une solution à ce problème le plus tôt possible avant que le pire n’arrive. 16% est une proportion alarmante et il faut des solutions.

Il pense que la réhabilitation des infrastructures de transformation agricoles en province ainsi que routières est nécessaire pour permettre d’acheminer les vivres récoltés dans différents coins du Sud-Kivu vers les consommateurs.

A cette même occasion ce représentant a invité la société civile et d’autres acteurs qui oeuvrent pour le développement de travailler en commun accord avec les autorités pour barrer la route à ce fléau.

Malgré cette alerte, plusieurs observateurs se posent la question de savoir quels sont les efforts fournis par les Nations-Unies à travers leurs sous branches humanitaire et protection civile pour éradiquer une bonne fois pour toute l’insécurité alimentaire signalée au Sud-Kivu en général.

Philémon Mutula

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.