Nord-Kivu: 36 mois de prison ferme requis aux 107 pêcheurs congolais en Ouganda

Les délégués du gouvernement congolais n’ont pu obtenir un seul point de l’objet de leur mission a Kampala.

En effet, la justice ougandaise a condamné107 pêcheurs congolais de Kyavinyonge et Victhumbi sur le lac Edouard au Nord-Kivu, à 36 mois de prison ferme pour violation de la frontière lacustre.

La même juridiction a aussi prononcé la saisie au bénéfice de l’Etat congolais des embarcations, des canots à moteur-hors bord et des pirogues dont se sont servis les accusés pour pêcher illégalement dans les eaux ougandaises du lac Edouard.

C’était pourtant cela le but de la mission interministérielle congolaise à obtenir à tout prix, c’est-à-dire ramener en RDC tous les pêcheurs congolais en détention administrative en Ouganda ainsi que leurs biens saisis par la Marine ougandaise.

Ce qui est dramatique pour les pêcheurs congolais de lac, la Marine ougandaise ayant son interprétation des limites de la frontière là où il n’y a pas des bornes-frontières.

Là où les pêcheurs congolais pensent être sur les eaux de la RDC, l’Ouganda est de l’avis contraire.

Il n’y a qu’une Commission technique mixte entre les deux pays qui peut les départager.

Ndabelnzeem

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.