Kabare : la NDSCI Mudusa plaide pour une aide humanitaire aux victimes du glissement de terrain à Buhozi

La Nouvelle dynamique de la société civile (NDSCI) sous noyau de Mudusa dénonce le silence des autorités face au glissement de terrain qui a affecté plusieurs ménages à Buhozi dans ce groupement du territoire de Kabare. Se confiant à la rédaction centrale de Jambo ce weekend, le Président de la NDSCI Mudusa qualifie ce silence d’un manque de considération aux familles sinistrées depuis plus de deux mois.

A en croire Elvis Cirimwami, il y a trois jours depuis qu’un notre glissement de terrain est survenu à Luhorhe dans le même village de Buhozi. Celui-ci s’ajoute à d’autres cas similaires enregistrés dans cette partie du Sud-Kivu il y a quelques mois.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Tous les ménages affectés demeurent sans abris, et restent sans assistance humanitaire ni de la part du gouvernement congolais et même des organisations humanitaires, indique notre source.

“Un autre cas de glissement de terrain a été enregistré à Luhorhe dan le village de Buhozi, il y a trois jours. Jusque-là aucune aide humanitaire de la part du gouvernement. Ce silence signifierait un manque de considération aux populations affectées,” affirme Elvis Cirimwami.

Face à cette situation désastreuse, la NDSCI Mudusa lance un appel au gouvernement provincial et ses partenaires de venir en aide à cette population en détresse.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Depuis que cette catastrophe naturelle s’observe à Buhozi, la société civile environnementale avait alerté les autorités à prendre cette situation au sérieux pour éviter la des dégâts qui endecouleront dans l’avenir comme le cas de Bushushu et Nyamukubi à Kalehe.

La sentinelle

Un commentaire sur « Kabare : la NDSCI Mudusa plaide pour une aide humanitaire aux victimes du glissement de terrain à Buhozi »

  1. À l’AN,le renouvellement de la classe politique à tous les niveaux nous intéresse tous. La chance de représentativité serait indispensable,voir la géopolitique. Les mêmes noms au pouvoir depuis la nuit de temps révolte les esprits des congolais. Le respect des textes SVP! Gérons ensemble mon beau et cher pays,la RD Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.