Goma/insécurité : encore une autre personne tuée et deux autres blessées par des hommes armés inconnus

Une personne a été tuée et deux autres blessées dans la nuit de dimanche à ce lundi 8 janvier dans deux quartiers de la commune de Karisimbi, située dans l’ouest de la ville de Goma au Nord-Kivu.

Selon plusieurs sources locales, il s’agit d’un énième forfait commis par des bandits armés dont certains seraient aussi des combattants des groupes armés locaux.

Inscription ISJC

Le premier incident est survenu autour de 20 heures locales, dimanche, sur l’avenue Kitshanga au quartier Mugunga.

Là, un changeur de monnaie connu sous le nom de Ramazani Nyamwigula a été tué à bout portant juste à l’entrée de son domicile par un homme armé, non encore identifié, indiquent certaines sources administratives locales.

Le second incident a eu lieu aux mêmes heures, dans la localité appelée communément Antenne Kabasha, dans le quartier voisin de Ndosho, rapporte la société civile de la commune de Karisimbi.

Selon cette source, deux jeunes dont une fille vendeuse de pains, ont été blessés par des balles tirées par un présumé combattant d’un groupe armé local.

Les deux victimes sont actuellement internées dans un hôpital de la place, et seule l’arme du crime a pu être récupérée par la police.

L’auteur des tirs, qui était ivre, se serait échappé, indiquent les mêmes sources.

Ces incidents interviennent quelques heures après le meurtre d’un autre jeune, vendeur de crédit pour téléphone mobile au quartier Kyeshero, en fin de semaine dernière.

La société civile plaide ainsi pour plus d’actions de la part des autorités provinciales pour endiguer l’insécurité et la circulation accrue d’armes détenues illégalement par des habitants de la ville de Goma.

Rédaction

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.