Fizi : Des ONG locales dénoncent la multiplicité des barrières entre Kilembwe et Lulimba

Fizi : Des ONG locales dénoncent la multiplicité des barrières entre Kilembwe et Lulimba

Les organisations de la société civile du territoire de Fizi jugent inacceptable la multiplicité des barrières érigées sur la route nationale n°5 par des éléments de l’ordre et appellent à l’implication des autorités provinciales pour leur suppression.

Ces organisations, citées par un correspondant de radio Maendeleo, situent  les barrières entre Baraka et Makobola puis entre Fizi-centre et Lulimba vers Kilembwe dans le secteur Lulenge en territoire de Fizi. Selon ces rapports, les passants sont obligés de payer entre 500 et 1000 francs congolais et même des maniocs sur les axes qui mènent aux champs pour pouvoir traverser jusqu’à destination.

Inscription ISJC

La Société civile de Kilembwe dénombre 17 barrières installées par les Forces de l’armée congolaise entre Kilembwe et Lulimba à plus de cent kilomètres. Elle condamne fermement cette situation qui restreint la liberté de circulation et met en mal la sécurité des habitants de Fizi.

« Le passage est encore un grand défi. Kilembwe-Lulimba, c’est  une distance de 120 km. Parcourir cette distance, on a comptabilisé dix-sept barrières payantes. A chaque barrière, on vous exige de verser tantôt 500francs, tantôt 1000 francs », a déclaré Abedi Kaloke, président de cette structure citoyenne de Kilembwe.

Ce rapport intervient quelques jours après « la suppression » de certaines barrières à Uvira par le ministre provincial de l’Intérieur du Sud-Kivu, lors de son passage dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Marie-Louise Nsimire

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.