Edito: L’ opposition maintient le suspense!

L’ opposition congolaise maintient le suspense en Rdc à deux mois et trois semaines de la présidentielle couplée aux législatives nationales prévue le 23 décembre 2018.

Conformément à son communiqué du 15 septembre 2018 de présenter son candidat commun, l’opposition traîne le pied; alors que le calendrier électoral court.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Dans ce dernier cas, ce calendrier vers le scrutin du 23 décembre, qui se déroule normalement avec des polémiques sur la « machine à voter », irait au-devant de franches turbulences.

Entre temps, le Comité Laïc de Coordination accentue la pression sur l’opposition congolaise de matérialiser sa promesse faite à la communauté nationale et internationale.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Pas de réaction jusque là du côté de l’opposition par rapport à la demande pressante du Clc.

De retour à Kinshasa, Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi, tous deux candidats à la présidentielle, préparent les « derniers réglages » pour divulguer le nom du candidat commun d’ici le 22 octobre, apprend-t-on.

Si l’opposition fait mystère de ses intentions sur le nom du candidat commun, leurs électeurs avancent deux noms dans les réseaux sociaux: Kamerhe ou Tshisekedi. À moins d’une surprise !

Eugide Abalawi Ndabelnze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.