Campagne électorale: Les acteurs politiques appelés à bannir l’incitation à la violence

La ministre des Droits humains a appelé lundi, les acteurs politiques congolais à plancher plus sur leurs programmes de campagne.

« …tous les acteurs politiques, toutes tendances confondues doivent observer un discours focalisé uniquement sur leurs programmes respectifs et éviter d’inciter leurs militants à la confrontation et à la violence », a déclaré Mme Marie-Ange Mushobekwa, lors de la célébration des 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Elle a en outre fustigé les actes provocateurs de haine et d’intolérance enregistrés ces derniers temps pendant la campagne sur le territoire national.  Elle a évoqué le manque de tolérance observé dernièrement vis-à-vis d’un candidat à Kindu, contre un autre candidat à Tshikapa et contre un autre encore à Bunia.

Depuis le lancement de la campagne électorale en Rdc par la Ceni, le discours haineux, tribaliste et xénophobe devient récurrent.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ndabelnzéem

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.