Bunyakiri : Un militaire FARDC tué par les Raiya Mutomboki

Bunyakiri : Un militaire FARDC tué par les Raiya Mutomboki

Dans l’après-midi de ce lundi 8 mai, un capitaine des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) a été tué par un rebelle du groupe armé Raiya Mutomboki dans le groupement de Mubugu, en territoire de Kalehe.

Les informations livrées par notre correspondant rural de Bunyakiri précisent que le capitaine se rendait à Karasi pour une mission de service. Chemin faisant, il s’est croisé avec un militaire appartenant aux Raiya Mutomboki du groupe Butachibera qui était bien armé mais déguisé en civil.

Inscription ISJC

Après avoir pris de la bière ensemble, poursuit notre source, la victime a repris son chemin. C’est alors que son bourreau lui a tiré des balles au dos  et le capitaine en a succombé, non loin lieu où ils s’entretenaient en prenant leur bière.

«Nous avons attrapé quelques éléments de Raiya Mutomboki  et qui sont en détention au cachot des FARDC. Nous déplorons l’assassinat de notre capitaine. Nous sommes une armée, nous allons utiliser des stratégies pour neutraliser ces rebelles qui tracassent la population et qui insécurisent tout le monde. Nous demandons à ceux qui sont dans la forêt de venir se rendre aux militaires FARDC le plus tôt possible », a confié à notre correspondant, le Colonel Muzuri, commandant régiment adjoint de FARDC basées à Bunyakiri.

Le président de la Société civile de Bunyakiri, Didier Kitumaini, a informé que sa structure compte organiser une marche de protestation contre la circulation illégale d’armes dans cette contrée de la province du Sud-Kivu.

Plusieurs analystes affirment qu’actuellement, Bunyakiri figure parmi les milieux constituant la bastion de l’insécurité au Sud-Kivu. Une situation qui devrait préoccuper les autorités compétentes au niveau provincial que national.

Evariste Murhula

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.