Bunyakiri : Neuf personnes foudroyées, dont quatre décès à Maibano ce dimanche

Plus de quatre personnes mortes foudroyées à Bunyakiri dans le village de Maibano, chefferie de Buloho en territoire de Kalehe l’après-midi de ce dimanche 26 mai lors d’une pluie qui s’est abattue dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Les informations parvenues à la rédaction centrale de Jambo ce lundi 27 mai indiquent que la foudre a frappé les personnes qui suivaient un match de football au terrain de Maibano. Parmi les victimes précise la société civile de la place figure trois enfants âgés de 3, 4 et 11 ans et un jeune d’environ 20 ans qui sont décédés sur le champ.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Cependant, plus de quatre autres personnes blessées dont le chef du sous village de Chirambo ont été acheminées dans un centre de santé pour des soins.

vue de face du bâtiment administratif de la chefferie de Buloho

”C’était aux environs de 16h 50′ qu’il y a eu une foudre qui a frappé neuf personnes au terrain de Maibano lors d’un match de football qui se jouer entre FC Foudre de Maibano et une équipe de Karasi. 4 personnes ont perdues la vie sur place et 5 autres sont admises au centre de santé Maibano,” fait savoir Junior Munguiko, president de la société de Maibano.

Une première à Maibano

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Cet acteur de la société civile regrette le décès brusque de ces personnes, ce qui une première dans cette entité.

“Nous ne sommes pas habitués aux histoires de foudre à Maibano. C’est la toute première fois que nous perdons 4 personnes au même moment dans des circonstances pareilles à Maibano,” regrette-t-il.

Tout en présentant ses condoléances aux familles éprouvées, la société civile demande aux autorités de pacer des dispositifs préventifs au tour de ce terrain qui est public afin d’éviter de tels incidents dans l’avenir. Il lance un appel pour une assistance aux familles de victimes, et particulièrement à toutes les victimes internées à l’hôpital.

D’après toujours notre source, faute d’une morgue dans le milieu, sous une émotion, chaque famille a récupéré le corps de son enfance décédé le même jour et l’enterrement intervient ce lundi 27 mai.

Juvénal MUTAKATO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.