Bunyakiri : les activités socio-économiques sont paralysées depuis lundi

Un climat de méfiance s’observe entre deux factions armées Wazalendo en plein centre de Bunyakiri dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu depuis le lundi 6 mai, renseignent plusieurs sources sur place.

Depuis la matinée de ce lundi, une dispute a surgi entre deux groupes Wazalendo qui a conduit à un échange des tirs. Des crépitements de balles ont suivi et un élément du groupe Mungoro a été tué ainsi que deux autres ont été blessés.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ces éléments Wazalendo troublent la quiétude de la population dans cette partie du Sud-Kivu regrette l’autorité locale, affirmant que le même lundi à partir de 15 heures, un autre groupe Wazalendo venu compatir avec le général autoproclamé Mungoro qui a perdu l’un de ses éléments s’est vit être interdit de poursuivre le chemin par le groupe Hamakombo.

Ce groupe aussi a commencé à tirer des balles au niveau du rond point Buloho à Bulambika dans le groupement de Kalima, semant en plus une panique dans la population.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Cette situation est commentée diversement dans l’opinion à Bunyakiri, surtout qu’elle a touché toutes les activités socio-économiques. Certains habitants demandent aux autorités compétentes de mettre fin à ce désordre orchestré par ces groupes armés Wazalendo.

Ils exhortent à ces deux généraux autoproclamés de rejoindre leurs collègues au front dans la province du Nord-Kivu, où ils défendent la nation contre l’agresseur.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.