Bukavu: quatre détenus décédés en l’espace d’un jour à la prison centrale

Au moins quatre personnes sont décédées ce samedi 29 juin à la prison centrale de Bukavu après consommation de boissons qui seraient empoisonnées. L’alerte est lancée par l’organisation Partenariat pour la promotion intégrée (PPI).

A en croire Jonathan Magoma, directeur de programmes et directeur a.i de cette organisation, ces détenus sont morts le même jour.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

PPI dénonce le décès de deux détenus au quartier spécial de la prison centrale de Bukavu. Quelques sources de l’administration pénitentiaire évoquent une possible intoxication de ces détenus”, indique PPI.

Cette organisation soupçonne “des œuvres des responsables des prisonniers qui, après tortures, sont arrivés à cet acte “.

Le gouverneur du Sud-Kivu, Jean Jacques Purusi confirme l’information et le bilan de 4 morts. Il affirme avoir instruit ses services d’ouvrir une enquête, afin d’établir les responsabilités.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

A l’heure où je vous parle, à la prison centrale de Bukavu, depuis hier (samedi) soir, une personne se serait introduite grâce à la corruption dans la prison centrale de Bukavu et aurait distribuée à quelques détenus les boissons, 4 personnes sont décédées à cause de cette intoxication. J’ai dépêché mon ministre de la santé à la prison centrale avec le procureur pour essayer de mener des investigations”, a dit le gouverneur Jean Jacques Purusi.

L’autorité provinciale prévient que toute personne impliquée dans ce drame répondra de ses actes devant les instances judiciaires.

Juvénal MUTAKATO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.