Bukavu : L’archevêque Maroy appelle les congolais à marcher sur les pas des martyrs de l’indépendance de la RDC

Bukavu : L’archevêque Maroy appelle les congolais à marcher sur les pas des martyrs de l’indépendance de la RDC

Les Congolais sont appelés à marcher sur les pas des martyrs de l’indépendance afin de rendre totalement souveraine la République démocratique du Congo. Cet appel est Mgr François Xavier Maroy archevêque de Bukavu. Il l’a lancé ce mercredi 4 janvier 2023 au cours de la 64 ème célébration de la journée nationale des martyrs de l’indépendance en République démocratique du Congo.

Dans son homélie, le prélat catholique a indiqué que cette célébration eucharistique a été dite à l’intention de la jeunesse car celle-ci doit connaitre et vivre son histoire afin qu’ils sachent d’où est-ce qu’ils viennent, où sont-ils et d’où est-ce qu’ils vont.

Inscription ISJC

Présent à cette célébration eucharistique, le gouverneur de province du Sud-Kivu, Théo NGWABIDJE a remercié l’archidiocèse de Bukavu d’avoir organisé cette messe afin de pouvoir prier pour les vaillants combattants qui se sont sacrifiés pour le pays et dont leur sacrifice demeure un héritage pour toute la République.

Dans la suite de cette journée mémorable, une marche pacifique conduite par le métropolitain de Bukavu s’est dirigée à la place dite des martyrs à Labotte. Calicots en main, les jeunes scandent des chants engagés. Sur certains calicots on pouvait lire « La balkanisation de la RDC ne passera pas par ici ni par moi ».

Chemin faisant ces jeunes, autorités provinciales et anciens combattant ont coloré la journée par le dépôt des gerbes des fleurs au monument aux morts, en compagnie des fidèles catholiques ayant pris part à ces manifestations vénus de 42 paroisses de l’Archidiocèse de Bukavu.

En rappel, le 4 janvier 1959, plus de 49 personnes sont mortes lors d’une marche pacifique organisée par l’ABAKO, Alliance des Bakongo pour réclamer l’indépendance de la RDC.

Avec MamaRadio

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.