RDC/Formation du nouveau gouvernement : la NDSCI appelle Jean-Michel à tenir compte de la compétence et du « sang neuf »

RDC/Formation du nouveau gouvernement : la NDSCI appelle Jean-Michel à tenir compte de la compétence et du « sang neuf »

La nouvelle dynamique de la société civile, NDSCI et le Collectif Tournons la Page pour l’alternance démocratique en Afrique appellent le nouveau Premier Ministre Congolais, Monsieur Jean-Michel Sama à prioriser le retour de la paix et de la sécurité sur l’ensemble de la République et dans les régions de l’Est en particulier qui passe par la restauration de l’autorité de l’Etat et la fin de l’impunité. Appel lancé à un jour de sa nomination dans un communiqué de Presse signé ce 15 février 2021 par le Président National de ces structures citoyennes, Monsieur Jean Chrysostome KIJANA à Bukavu dans la province du Sud-Kivu.

Dans ce document de presse, la NDSCI et le collectif Tournons la Page attendent aussi du Premier Ministre, l’’amélioration du social de la population qui passe par le payement à tous les fonctionnaires de l’Etat d’un salaire décent et régulier, la création d’emplois pour les jeunes, mais également et aussi, la réduction du fossé très ahurissant existant entre  les dirigeants et les dirigés.

Inscription ISJC

« La NDSCI, société civile de participation, profite de cette occasion pour interpeller le nouveau chef de l’exécutif congolais à être réellement un « jeune » premier ministre, un jeune premier ministre proche et à l’écoute du peuple ; un « jeune » premier ministre qui va quitter les bureaux climatisés de Kinshasa pour aller à la rencontre des congolais du Congo profond afin de palper de ses doigts la réalité et la misère de ses concitoyens, avec des conseils de ministres à l’intérieur du pays, au-delà des seuls chefs-lieux des Provinces. C’est en parcourant et en vivant le calvaire de nos routes qu’il serait amené, peut-être, à les réhabiliter », estime cette structure citoyenne.

La NDSCI veut voit Jean-Michel Sama mener des vastes réformes électorales en vue de l’organisation dans le délai constitutionnel des élections générales en décembre 2023, mais aussi les élections locales afin d’asseoir la démocratie à la base et permettre à nos entités de se développer.

La nomination de Jean-Michel Sama intervient après la demande de la NDSCI au Président de la République de procéder à la nomination des sangs neuf et jeunes qui n’a jamais été trempé dans les mafias et mauvaise gestion du pays. Un choix jugé satisfaisant par cette structure citoyenne qui témoigne au nouveau chef de l’exécutif tout son soutien durant son mandat à la tête du gouvernement congolais.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.