Investiture du gouvernement Tshibala : Les députés du Rassemblement perturbent la plénière

Investiture du gouvernement Tshibala : Les députés du Rassemblement perturbent la plénière

Prévue ce mardi 16 mai à 11heures au Palais du peuple, l’investiture du gouvernement de Bruno Tshibala par les parlementaires a connu une perturbation. Les députés du Rassemblement de l’opposition ont procédé à des coups des sifflets rejetant cette cérémonie.

Le député Coco Mulongo de l’UDPS a sollicité, par motion incidentielle, la suspension de l’examen de l’ordre du jour car, selon lui, la nomination de Tshibala a violé l’accord du 31 décembre.

Inscription ISJC

« Bruno Tshibala a été nommé en violation de l’accord du 31 décembre. Il n’était plus membre de l’UDPS. L’investiture du gouvernement Tshibala ne résout pas la crise. Bruno Tshibala est contesté. Il ne faut pas investir ce gouvernement et il ne faut pas recevoir ce projet (…). L’accord du 31 décembre doit être respecté, » a argumenté ce député, cité par Actualité.cd

Pour les députés Muhindo Nzangi et Toussaint Alonga qui ont appuyé, du haut du perchoir, la position de leur collègue, Bruno Tshibala énerve l’accord. Ce gouvernement n’est pas inclusif du fait que toutes les provinces ne sont pas représentées.

« Il faut arrêter avec cette forfaiture. Cette investiture ne va pas régler la crise économique actuelle.  Tshibala énerve l’accord (…). L’ordonnance ayant nommé le premier ministre dans sa motivation se réfère à un accord, la constitution pose aussi le principe de la représentativité d’un gouvernement. Vous pouvez constater que plusieurs provinces ne sont représentées dans ce gouvernement et c’est une raison de ne pas investir ce gouvernement. Si vous persister, ça se fera sans nous » a insisté Muhindo.

Deux députés de la Majorité présidentielle (MP) Chrispin Ngoy et Fidèle Likinda, ont rejeté la motion, soutenant que l’opposition veut bloquer l’investiture parce qu’elle n’est pas prête à aller aux élections.

« Ici nous sommes régis par la constitution de la république. Le premier ministre ici est nommé par le chef de l’état et nous ne pouvons pas remettre cela en cause. S’il y a des problèmes politiques entre vous, retrouvez-vous à Limete, à Kasa vubu ou à la Cenco. Vos problèmes sont privés….Ont dit que Tshibala a été radié de l’Udps en oubliant que tous les députés Udps ont été aussi radiés par Tshisekedi. Tshibala est bel et bien du Rassemblement. Ils veulent bloquer l’investiture parce qu’ils ne sont pas prêts à aller aux élections, » a argué le député Likinda soutenu par Crispin Ngoy.

Enfin, la plénière a rejeté la motion incidentielle ; ce qui a conduit les députés du Rassemblement à quitter la plénière.

Pendant ce temps, les forces de l’ordre, sur appel d’Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale, étaient déjà sur le lieu pour la sécurité.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC
PUB

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.