Sud-Kivu: Le député provincial Koko Chirimwami alerte sur l’exploitation illicite des minerais et des arbres dans le PNKB

Sud-Kivu: Le député provincial Koko Chirimwami alerte sur l’exploitation illicite des minerais et des arbres dans le PNKB

L’exploitation des arbres dans le Parc National de kahuzi Biega reste une question préoccupante mais dont aucune solution n’est jusque-là dégagée quant à ce. Le PNKB est envahi par des personnes non identifié qui continuent à exploiter illicitement les arbres et les minerais dans ce patrimoine mondial. Cette alerte est du député provincial Koko Cirimwami au cours d’une interview accordée à jambordc.info ce mercredi 24 Novembre 2021.

Pour l’élu de la circonscription électorale de Kalehe, au moment où la loi relative à la conservation de la nature interdit à son article 14, de détériorer, transporter, échanger, vendre ou acheter, offrir ou céder à titre gratuit les spécimens ou toute partie de ces espèces prélevés dans la nature, il s’observe ce dernier temps, les gens qui exportent illicitement les arbres du Parc National de Kahuzi Biega dans les pays étrangers. Une pratique que condamne le député provincial Koko Chirimwami.

Inscription ISJC

« Les gens entrent dans le PNKB, ils abattent les arbres pour fabriquer des braises, ils coupent le bois et les font traverser même dans le pays, ils exploitent vraiment illégalement le parc sans contrepartie ;dans le Parc National de Kahuzi Biega il y a les clandestins qui y vont pour exploiter les minerais, il y a même les groupes armés qui se cachent là-bas à l’exemple même des CNRD et moi je pense qu’il fallait voir comment l’autorité provinciale peut trouver un moyen pour protéger le PNKB », a-t-il déclaré.

L’élu de Kalehe plaide pour l’implication du gouvernement tant national que provincial pour protéger le Parc National de Kahuzi Biega contre ses destructeurs.

” Le PNKB est un patrimoine mondial qui garde a son sein la faune et la flore, pour cela il est demandé à tout citoyen de le protéger mais comme observation aujourd’hui ce Parc est envahi, c’est devenue une cachette des groupes armés, des exploitants miniers et les exploitants forestiers. Il est temps pour les autorités de chercher les vrais moyens pour protéger le PNKB car là il se passe beaucoup des choses avec la présence des groupes armés qui s’y cachent », martèle le député provincial Koko Cirimwami.

Ce dernier sollicite également l’implication des chefs des chefferies de Kabare et Kalehe dans la protection du PNKB, car ces deux entités partagent le même Parc comme limite.

Cirimwami demande par ailleurs au gouverneur de la province du Sud Kivu à signér un arrêté portant interdiction de l’exploitation illicite des bois de chauffe et les minerais dans le Parc National de Kahuzi Biega.

Natasha Balegamire

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.