Bukavu: L’incendie de l’hôtel de poste offre un chômage obligé à plusieurs entrepreneurs

Bukavu: L’incendie de l’hôtel de poste offre un chômage obligé à plusieurs entrepreneurs

Ruinés par l’incendie qui a tout embrasé à son passage la nuit du mardi 14 dernier, déclaré dans l’Hôtel de poste, les jeunes entrepreneurs appellent au soutien des autorités et de toute personne éprise de bonne foi, capable de les venir en aide. Ils l’ont fait savoir au cours d’un entretien avec Jambordc.info, ce vendredi 17 septembre 2021.

Elie Matabaro, est un jeune entrepreneur qui produisait de l’eau potable appelé Thalassa. Dans l’hôtel de poste, il y logeait le bureau de son entreprise mais aussi l’usine de distillation de l’eau et de transformation des plastics.

Inscription ISJC

Cette entreprise qui a vu le jour depuis 2010 a commencé avec des moyens de bord jusqu’à arriver à économiser assez d’argent et se payer des bons matériels pouvant leur permettre à offrir à sa clientèle des produits de bonne qualité.

Elie Matabaro, responsable de Thalassa Light souligne que tous ses employés retournent au chômage sans le vouloir.

« Je travaillais avec 20 jeunes, qui aujourd’hui se retrouvent sans emploie. Nous savons que tout investissement est un risque car certains dégâts naturels sont difficiles à éviter. A Thalassa, nous étions en mesure de produire par mois, entre 1500 et 2000 palettes de bouteilles d’eau. Pour parler des pertes, la moitié de notre usine ainsi que d’autres outils (filtres, distillateurs,…) ont été calciné. Nous avions évalué toutes nos pertes à une hauteur de 21 mille dollars américains », Explique Elie Matabaro avec un air triste.

Il renseigne que monsieur le « feu » a avalé les efforts de plus de 10 ans de sacrifice. Par ailleurs, il fustige le comportement de certains jeunes qui au lieu de compatir avec les victimes, se sont permis de voler le peu des matériels sauvé de justesse.

” Parmi les affaires sauvé de justesse et volé, figure l’appareil servant à la transformation des bouteilles plastiques”, regrette Elie Matabaro.

Notre source redonne du courage à ses collègues entrepreneurs qui ont aussi tout perdu afin de ne pas baisser les bras car selon lui, un bon entrepreneur doit s’attendre à tout de positif comme de négatif. Tout ceci, selon Elie Matabaro, permet aux entrepreneurs de faire mieux.

Par ailleurs, il lance un appel aux autorités ainsi qu’aux personnes de bonne volonté de leur venir en aide afin que les jeunes entrepreneurs reprennent leurs activités qui apporté un plus dans le développement de la province.

Rappelons que c’est dans la nuit du mardi au mercredi 15 septembre dernier qu’un incendie s’est déclaré dans le bâtiment de la Grand-poste de Bukavu consumant à son passage, bureau, médias, restaurants, salle de sport, centre de capture biométrique de passeport pour ne citer que cela.

Alpher Kalala

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.