Sud-Kivu: La société civile lance un appel de solidarité envers les médias victimes de l’incendie du bâtiment de l’hôtel de poste de Bukavu

Sud-Kivu: La société civile lance un appel de solidarité envers les médias victimes de l’incendie du bâtiment de l’hôtel de poste de Bukavu

Le Bureau de Coodination de la Société Civile du Sud-Kivu (BCSC) appelle à la solidarité envers les medias victimes de l’incendie du bâtiment de l’hôtel de poste de Bukavu. Cet appel est lancé au travers un communiqué rendu public ce mercredi 15 septembre 202 et dont une copie a été reservée à jambordc.info.

Dans cette communication, la société civile du Sud-Kivu indique que la situation est alarmante et le bilan est lourd et concerne toutes les couches de la population qui ont des intérêts dans ce bâtiment très prisé de la ville de Bukavu. Elle cite notamment des entrprises des jeunes et acteurs de la société civile qui ont été totalement détruites par le feu et pillées par des personnes de mauvaise volonté.

Inscription ISJC

La société civile fait savoir qu’elle a à travers sa composante “médias” rencensé 9 médias et un Réseau et un Réseau des médias qui sont dans l’incapacité de servir la communauté à la suite de ce grave incident.

” Il s’agit notamment de la Radiotélévision Nationale Congolaise (RTNC), la Radiotélévision Canal Futur (CF), de la Maturité Radiotélé 9(MRT9), de la Radiotélévision Vision Grands-Lacs(RTVGL) complètement détruites par le feu. Par ailleurs, la Radio Iriba FM, La RTR ou encore FAN FM ont échappé de justesse avec des conséquences sur la suite de leur travail, elles sont réduites au silence depuis que l’incendie s’est déclaré”, peut-on lire dans cette déclaration du BCSC du Sud-Kivu signée par son président Adrien Zawadi.

Dans ce même communiqué, la société civile fait savoir que deux médias en ligne sont aussi en difficulté, c’est notamment kivuamani et kivuavenir qui a subi le pillage systématique de ses outils de travail.

Tout en compatissant avec avec les médias et entreprises de presse touchées par cr drame, le Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu appelle au gouvernement provincial et central et autres services étatiques, d’accompagner les médias et Réseau touchés par cet incident dans le processus de redressement pour le bien des communautés en les accompagnant par une dotation du gouvernement provincial.

Elle appelle également ce dernier, à mener des enquêtes sérieuses en vue de se rassurer que le feu n’est pas surtout venu pour réduire au silence des outils importants dans la province.

” Le BCSC du Sud-Kivu appelle aux organisations de défense et soutien de la liberté de la presse, d’accompagner les médias et organisations de presse sinistrés par cet énième drame survenu à l’hôtel de poste par des plaidoyers afin qu’ils se relèvent dans l’urgence. A toute la population de soutenir, chacun a son niveau afin que ces médias et organigations des des journalistes survivent et qu’ils contonuent à servir la communauté car nous avons besoin de l’information dans toute sa diversité”, conclue la Le BCSC du Sud-Kivu dans ce communiqué rélatif à l’incendie du bâtiment de l’hôtel de poste.

En Rappel, cet incendie qui a ravagé plusieurs médias et entreprises, s’est déclaré la nuit du mardi à ce mercredi 15 septembre 2021 aux environs de 23 heures.

Rédaction

Inscription ISJC
PUB

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.